L’art de sélectionner les matières premières

Notre culture textile : travailler la qualité, depuis son origine. HTH identifie les meilleurs sourcings, en particulier pour la soie et le cachemire, ses matières nobles emblématiques.

Pour collecter et transformer les fils de soie et les laines précieuses, HTH travaille avec des partenaires sélectionnés au cours d’un long travail de terrain : fermiers séricicoles, éleveurs, éjarreurs, mais aussi filatures d’excellence.

Associées à un docteur en biogénétique, nos équipes sélectionnent les meilleurs cheptels de chèvre cachemire et races de vers à soie et travaillent à leur amélioration continue.

Découvrez nos autres savoir-faire En savoir plus sur ce savoir-faire

En savoir plus

La soie

Ce précieux filament brillant, obtenu en dévidant le cocon d’un ver à soie, requiert naturellement des conditions de production de très haute qualité. Très sensible à la qualité de l’environnement, le ver à soie ne supporte pas la pollution et ne se nourrit que de feuilles fraîches. Son élevage exige un savoir-faire d’excellence : les équipes d’HTH ont sélectionné les meilleures fermes séricicoles.

Le cachemire

Fin duvet de protection développé sous le pelage de la chèvre cachemire au cours de l’hiver, le cachemire est éjarré avant filature, c’est-à-dire séparé du poil brut et nettoyé.

Teinture, impression ou tissage du cachemire brut : chaque usage requiert des qualités particulières de matière première (finesse, longueur, couleur…). Les équipes d’HTH les identifient et proposent des solutions adaptées.

De l’alpaga à la vigogne, un large éventail de matières nobles

Son savoir-faire d’identification des meilleures origines, HTH l’utilise pour toutes les matières premières de ses tissus : les fibres végétales telles que le coton ou le lin, mais aussi les laines, telles que l’alpaga, le yack, le cachemire, le guanaco ou encore la très rare et précieuse vigogne.